Coronavirus : les mesures à connaitre ...




à partir du 17 mars à 12 heures, et pour 15 jours minimum, même si vous ne présentez aucun symptôme, vous ne pouvez sortir sans un motif valable qui pourra faire l'objet d'un contrôle par les forces de l'ordre.
En cas de symptômes d'une infection respiratoire ou de fièvre au-dessus de 37,5 degrés, restez à la maison, contactez votre médecin et limitez le contact avec d'autres personnes autant que possible. N'appelez le 15 qu'en cas de forte fièvre ou de difficulté respiratoire.

Vous pouvez quitter la maison en remplissant une déclaration individuelle :

  • Pour aller au travail et en revenir, et pour les déplacements professionnels inévitables
  • Pour raison de santé
  • Pour faire vos courses essentielles
  • Pour des motifs familiaux impérieux, l'assistance de personnes vulnérables
  • Pour des déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l'activité physique individuelle des personnes à l'exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie

Oui

Oui, si vous ne pouvez travailler à distance, c'est un déplacement justifié par une nécessité professionnelle

Oui, tous les moyens de transports publics et privés fonctionnent régulièrement

Oui. Il n'y a aucun besoin et aucune raison de faire des provisions car les magasins demeurent régulièrement approvisionnés. Il n'y a pas de restriction au transit des marchandises, qu'elles couvrent les besoins fondamentaux ou pas.

Oui, mais seulement en cas de nécessité, donc uniquement dans les commerces dont l'ouverture est autorisée, pour l'achat de biens liés à la satisfaction de besoins de première nécessité

Non, car ce n'est pas un déplacement indispensable et que cela ne figure pas parmi les dérogations

Uniquement pour vous occuper de personnes vulnérables et en vous rappelant que les seniors sont les personnes les plus vulnérables et qu'il faut les protéger le plus possible de tout contact

Les sorties indispensables à l'équilibre des enfants, le sport et l'activité physique individuels dans les espaces ouverts, sont autorisés à proximité du domicile, dans le respect des gestes barrière et en évitant tout rassemblement

Oui, pour lui permettre de satisfaire ses besoins ou pour un rendez-vous vétérinaire

Ces prescriptions seront contrôlées par les forces de l'ordre et leur violation fera l'objet d'une contravention dont le montant sera porté à 135 €


Documents à télécharger























On partage les bonnes idées